Zarco GP

Horaires et enjeux du GP de San Marin MotoGP 2018

Découvrez les horaires, enjeux et le programme du GP de San Marin MotoGP, treizième manche du championnat du monde 2018 – mais 12ème course – à suivre ce week-end !

Frustrés par l’annulation du GP de Grande-Bretagne, les pilotes du championnat du monde des Grands Prix moto attendent le GP de San Marin, ce week-end à Misano, avec une impatience encore plus grande que d’habitude !

L’an dernier, tandis que Marc Marquez remportait le GP de San Marin 2017 sous la pluie à l’issue de « l’une des plus belles courses » de sa carrière, Valentino Rossi était remplacé par Michael van der Mark pour cause de blessure.

Cette année, avant d’aborder la 13ème épreuve de la saison (mais seulement la 12ème course), ces deux hommes occupent la tête du classement provisoire MotoGP 2018, avec 59 points de retard pour le Docteur qui arrive sur ses terres.

De son côté, Jorge Lorenzo a brillamment fait remonter sa Ducati à la troisième place du classement provisoire à seulement 12 longueurs du Docteur, talonné d’un point par son coéquipier Andrea Dovizioso.

Yamaha reste le constructeur le plus primé sur le circuit de Misano depuis le retour du MotoGP en 2007 avec six victoires (Rossi en 2008, 2009 et 2014, Lorenzo en 2011, 2012 et 2013), mais Honda a inversé la tendance ces dernières années avec trois victoires en trois ans (Marquez en 2015 et 2017, Pedrosa en 2016).

Objectifs des pilotes au GP de San Marin 2018

Premier à s’exprimer, le français Johann Zarco (actuellement 7ème au championnat avec 104 points, juste entre Danilo Petrucci 105 et Cal Crutchlow 103) rappelle que « Misano est une petite piste par rapport à Silverstone », sur laquelle « nous devrions avoir du beau temps ».

Top 5 plus difficile.

Le pilote Maxxess, qui roulera sur la KTM officielle en 2019, « pense qu’il y a eu pas mal de pilotes qui ont testé là-bas avant (cinq équipes y ont effectué des tests privés en août, NDLR : Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso et Michele Pirro pour Ducati, Valentino Rossi et Maverick Viñales pour Yamaha, Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami pour LCR Honda, Franco Morbidelli et Tom Lüthi pour Marc VDS et Scott Redding et Aleix Espargaró pour Aprilia Gresini), ce qui rendra mon travail un peu plus difficile pour me rapprocher du sommet et pouvoir me battre pour le top 5 ».

Lire la suite sur Moto-net.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher