Maxresdefault

Coyote, Waze, TomTom… interdits au nom de la lutte anti-terroriste ?

Il y a quelques années, il y avait déjà eu une polémique en France, contre les appareils permettant aux automobilistes d’être prévenus à l’approche d’un radar. Le sujet vient de revenir sur le devant de la scène, comme l’a rapporté le Parisien hier soir.

Cette fois-ci, le décret provient de la Direction à la sécurité et à la circulation routières et il a été signé dans le cadre de la lutte anti-terroriste d’après le quotidien.

LA FIN DES AVERTISSEURS DE RADAR POUR LUTTER CONTRE LES TERRORISTES ?

L’idée est donc d’éviter de signaler la présence des forces de l’ordre, suite aux nombreuses attaques terroristes, dont la dernière sur les Champs-Elysées à Paris. Pour que le texte et l’interdiction entrent en action, il faudra encore que le décret soit validé par le Conseil d’Etat, mais selon le quotidien cela pourrait être « rapidement applicable ».

Reste à voir ce qu’il se passera ensuite dans la pratique.

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Quelle belle hypocrésie encore ce prétexte de lutte contre le terrorisme pour interdire les waze et autre Coyotte. Le vrai prétexte est surtout que ces systèmes sont assez efficaces et que les recettes de l’Etat liées aux radars fixes et mobiles ont tendance à diminuer, ce qui est inadmissible pour l’Etat. Il faut donc trouver un argument complètement bidon pour tenter de justifier l’interdiction de ces outils…Comptons sur les 20 millions d’utilisateurs de ces outils pour lutter contre cette mesure permettant tout simplement de nous  » plumer » encore un peu plus !!! Aux armes citoyens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud
Rechercher