Hervé Poncharal

Hervé Poncharal : « ma priorité c’est de poursuivre l’aventure Tech3 avec Yamaha »

Le team Tech3 a brillé en 2017 avec un Johann Zarco, doublement titré du Moto2, qui n’a eu de cesse avec son coéquipier Jonas Folger, de faire progresser l’équipe.

Zarco BarceloneA plusieurs reprises, il a mis à mal les pilotes officiels, les repoussant ainsi dans leur retranchement, nous livrant, un superbe spectacle sur la piste. Malgré tout, des questions sont déjà posées sur la poursuite du partenariat d’Hervé Poncharal avec la maison mère d’Iwata qui arrive à échéance, fin 2018.

Le contrat sera-t-il renouvelé ou un Valentino Rossi, possible jeune retraité, pourrait-il profiter de l’occasion pour rentrer par la grande porte du MotoGP avec son propre team ?

Hervé Poncharal donne son avis sur la venue éventuelle de Valentino Rossi, en tant que team manager :

Personnellement je ne le pense pas. Pour deux raisons. La première est qu’il continuera à courir. Pour combien de temps je ne sais pas, mais au moins jusqu’en 2019. Mais même si vous prenez votre retraite, Yamaha n’équipera pas deux équipes client. Je suis conscient qu’entre moi et Valentino, Yamaha pourrait le préférer. Mais il y a un autre problème. La Dorna a annoncé que jusqu’en 2021, les nouvelles équipes satellites n’entreront pas. Il y a 24 pilotes et une extension à 26 entraînerait de nouvelles dépenses à La Dorna.

Aussi dans le paddock il serait nécessaire de créer un nouvel espace pour l’équipe entrante. Ils auraient besoin d’environ 300 mètres carrés. Valentino aura un jour sa propre équipe MotoGP, c’est certain. Mais la question est de savoir s’il peut entrer avant 2022. Carmelo Ezpeleta doit répondre. Mais, selon les contrats, personne ne peut le faire. Cela ne pourrait se produire que si Rossi faisait une fusion ou une coentreprise avec une équipe existante. Mais je ne pense pas que Valentino va acheter une équipe.

Interrogé sur une présumée fin de collaboration avec Yamaha en 2019, Hervé Poncharal répond en ces termes :

Non, ce n’est pas comme que cela fonctionne. Beaucoup demandent si Zarco a signé pour 2019, mais avant de faire signer un pilote, je dois avoir des garanties. La première étape est d’avoir un accord avec un constructeur, je peux ensuite convaincre un pilote et discuter après avec les sponsors. A ce jour, mon contrat avec Yamaha s’arrête fin 2018 et je n’ai encore rien signé pour 2019. Je veux connaître la position de Yamaha dès que possible et voir si nous pouvons nous entendre pour 2019-2020. Je souhaiterais pouvoir poursuivre l’aventure Tech3 avec Yamaha, c’est ma priorité.

Source : gp-inside.

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud
Rechercher