Detail Moto Moderne Dans Espace Travail Echappement Moto 124865 1622

Préparer sa moto pour l’hivernage

L’hiver est là. Bien installé. On pose la moto et on reprend la voiture. Oui mais voilà, votre moto va passer tout l’hiver dans le garage, pour les plus chanceuses, et dehors pour les autres. Alors quand vous allez vouloir la reprendre au printemps, vous risquez de rencontrer quelques problèmes… Sauf si vous suivez nos conseils !

C’est parti, Maxxess vous donne conseils et astuces pour repartir comme en l’an 40 au retour des beaux jours !

Primo : lavez votre moto. Au même titre que pour un casque, c’est d’autant plus vrai pour votre moto, avant de la laisser au placard durant plusieurs mois, pensez à la laver avant ! Les moustiques accumulés, le sel, et toutes les autres saletés  risquerez de rouiller votre moto, alors astiquez là de fond en comble !


Deuxio : l’endroit de stockage ! Il est primordial ! Ça vous paraît peut-être logique, mais c’est important. Préférez un endroit sec et couvert. C’est encore mieux s’il y’a une prise électrique à proximité, vous comprendrez pourquoi un peu plus bas…

Tertio : Couvrez-là ! Mais pas avec n’importe quoi. Vous êtes nombreux à être tenté de mettre une bâche étanche en pensant bien faire… c’est une fausse bonne idée. Un matériau hermétique favorisera la création de condensation et donc le risque de rouille ! Préférez une housse adaptée et non hermétique.

Quarto : Nettoyer et graisser votre chaine !

Quinto : Protégez votre batterie ! La procédure ne sera pas la même selon les motos. Si vous avez une moto à injection électronique : laissez votre batterie en charge ! Optez pour un chargeur automatique qui prendra soin de votre moto tout le temps de l’hivernage. Si vous avez une moto à carburateur : démontez votre batterie et stockez la au chaud, rechargez la de temps en temps.

Sexto : Faites le plein ! Ou le vide… Encore une fois, selon votre moto, la procédure sera différente. Si vous avez une moto à carburateur, videz le réservoir, pulvérisez un produit anticorrosion soluble et vidangez le circuit d’essence et les cuves de carburateurs. En revanche, si vous avez une moto à injection, remplissez complètement le réservoir d’essence, ajoutez un stabilisateur et faites tourner le moteur afin que le produit se répande dans l’intégralité du circuit d’essence.

Septimo : Bouchez les entrées d’air ! Afin d’éviter que l’humidité s’installe et ne devienne corrosive, bouchez les entrées d’air avec un sac plastique. N’oubliez pas de l’enlever lorsque vous voudrez la redémarrer.

Octavo : Roulez de temps en temps ! Dès qu’une éclaircie se profile, n’hésitez pas à la sortir.

Nono : Tenez la droite à l’aide d’une béquille d’atelier afin de ne pas déformer les pneus. Gonflez vos pneus normalement.

Décimo : Rendez-lui visite histoire de la dépoussiérer de temps en temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher