Cross Bitume

Cross bitume : la France veut sanctionner plus sévèrement

La France souhaite punir plus sévèrement la discipline du cross bitume. En effet, un texte visant à renforcer la lutte contre les rodéos sauvages sera examiné en juillet à l’Assemblée nationale.

D’après Moto Journal et le quotidien 20-Minutes, la proposition de loi faite par le groupe LREM sera examinée courant juillet à l’Assemblée Nationale. Le principal objectif est de transformer le “cross-bitume” en délit. A l’heure actuelle, cette pratique n’est pas caractérisée comme un délit, mais comme un cumule de plusieurs infractions. Les contrevenants risquent jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende.

La proposition de loi est la suivante :

Tout individu se risque à 1 an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende, s’il adopte au moyen d’un véhicule terrestre à moteur, une conduite répétant de façon intentionnelle des manœuvres constituant à des violations d’obligations particulières de sécurité ou de prudence. La peine sera alourdie à 5 ans de prison et 75.000 euros, si les faits sont commis en réunion ou sous l’emprise d’alcool et de stupéfiants.

La pratique du cross bitume est d’autant plus dangereuse lorsque les protagonistes ne sont pas équipés.

Pour rappel, les ports d’un casque ainsi que de gants CE sont obligatoires à moto.

Et même si le blouson, la dorsale ainsi que les bottes ne sont pas obligatoires, ils sont très vivement recommandées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud
Rechercher