Cour Des Comptes

Recettes des radars 2017 : la Cour des comptes épingle l’Intérieur

La Cours des comptes vient une nouvelle fois de pointer du doigt la drôle de gestion des recettes liées aux PV issus du contrôle de la circulation et du stationnement. Beaucoup de millions pas totalement réinvestis dans la sécurité routière…

Comme chaque année, la Cour des comptes a, entre autres, dressé le bilan des recettes engrangées par l’Etat concernant “le contrôle de la circulation et du stationnement routier” sur la précédente année. Et comme chaque année, la Cour s’interroge sur la gestion des revenus issus de la verbalisation des usagers de la route.

Un nouveau record pour les recettes des PV en 2017

On apprend notamment dans le rapport que les recettes de tous les PV confondus ont approché les 2 milliards d’euros (1,978 millions) en 2017, un nouveau record. Pour la moitié (1 milliard d’euros), ces rentrées proviennent des procès verbaux pour excès de vitesse, contrôles aux feux-rouges et passages à niveaux. Jusqu’ici, rien d’étonnant.

Le souci vient du réinvestissement de ces recettes, censées aller en intégralité à la sécurité routière. La Cour des comptes souligne en effet que 438 millions ont servi au désendettement de l’Etat. C’est moins qu’en 2016 (485,6 millions), mais cela reste 438 millions de trop…

Source : moto-journal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud
Rechercher