FFMC + Radar

« Rendez-nous notre argent », la proposition de loi de la FFMC

Sans surprise et comme l’avait prédit la FFMC, l’abaissement de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h a permis à l’État d’engranger encore de nouvelles recettes : +12 millions d’euros sur le seul mois de juillet.

Les Motards en colère, qui ont toujours dénoncé la politique répressive des gouvernements successifs, ont choisi de soumettre une proposition de loi aux parlementaires afin que l’intégralité de la manne financière des contrôles automatisés, soit 1 milliards en 2017 (+10%), serve à l’entretien des routes.

La fédération souhaite également avoir un droit de regard sur l’utilisation de cet argent. Enfin, une vraie mesure de sécurité routière !

Retrouvez le communiqué de la FFMC ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher