Résultats Bol D’Or 2017

La Yamaha n°94 remporte le Bol d’Or 2017

L’Espagnol David Checa, l’Italien Niccolo Canepa et le Français Mike Di Meglio ont enlevé le Bol d’Or au guidon de la Yamaha n°94, dimanche sur le circuit du Castellet.

Le trio Checa-Canepa-Di Meglio s’est imposé devant la BMW n°13 (Markus Reiterberger – Alessandro Polita – Danny Webber), qui a fini à neuf tours, et la Honda n°111 (Grégory Leblanc – Sébastien Gimbert – Yonny Hernandez), pointé à dix tours. Des trois pilotes victorieux, David Checa est le seul à avoir déjà remporté le Bol d’Or. Il s’était imposé en 2007, lors de la dernière victoire de Yamaha. Pour Niccolo Canepa et Mike Di Meglio, l’ancien champion du monde des 125cm3, c’est donc une première.

Après un début de week-end compliqué, sanctionné par la sixième place seulement sur la grille samedi, la Yamaha n°94 a fait le dos rond face aux mauvaises surprises (changement de porte-couronne, pénalité, panne d’essence) que réserve inéluctablement une course de 24 heures. Dans le même temps, elle a vu ses adversaires tomber les uns après les autres, à commencer par la Kawasaki n°11, partie en pole position, sur casse moteur après seulement 33 minutes en piste. La Yamaha n°7 a, elle aussi, connu une série de déconvenues qui l’ont conduite à arrêter prématurément les frais. Son pilote Kohta Nozane a chuté vers 16h40 samedi, puis des pannes électriques s’en sont mêlé en début de soirée.

 
 

Checa, Canepa et Di Meglio foncent vers le titre mondial

David Checa, Niccolo Canepa et Mike Di Meglio ont alors abordé la nuit à la lutte avec la Suzuki n°2, vainqueur l’an dernier, et la Honda n°5. La première a vu sa fortune changer, avec des soucis mécaniques divers, dont un bris de chaîne dimanche matin, et deux pénalités, pour terminer septième à treize tours. En tête à 9h00 dimanche, la Honda N.5 a chuté deux heures plus tard, avec Alan Techer au guidon, et n’a pu faire mieux que sixième à treize tours. Le trio Checa-Canepa-Di Meglio a eu alors le champ libre, d’autant que sa suiveuse, la Honda n°111 enchaînait les passages au stand pour des problèmes électroniques.

Dimanche au Castellet, l’écurie Yamaha a gagné l’épreuve pour la quatrième fois de son histoire. David Checa, Niccolo Canepa et Mike Di Meglio, champions du monde d’endurance l’an dernier, ont, cette année, déjà remporté les 24 Heures du Mans, mais aussi les 8 Heures d’Oschersleben et les 8 Heures du Slovakia Ring. Du coup, Christophe Guyot, le patron de l’écurie, ne cache pas son ambition de remporter un nouveau titre de champion du monde.

Source: l’Equipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud
Rechercher